La poste envisage de recruter 3 000 nouveaux facteurs

la poste va recruter des facteurs en 2017

publié le 16 janvier 2017

En pleine négociation avec les syndicats, sur les conditions de travail, La poste a annoncé vouloir doubler le nombre de facteurs recruté en 2017. Pour tenter d’obtenir un accord, La poste propose des solutions concrètes, saluées de manières mesurées par les syndicats.

Négotiations rudes depuis octobre 2016

Face à un climat social difficile, et une demande explicite du gouvernement, la poste a lancé une négociation sur les conditions de travail en octobre 2016. Le but est d’éviter de connaître de nouveaux drames et de revivre « une affaire France Télecom ».

La direction a donc lancé une « négociation  nationale avec les organisations syndicales sur les métiers et les conditions de travail des facteurs et des encadrants au sein des activités services-courrier-colis. »

Fermetures en chaines et cadences infernales

Depuis plusieurs années, La poste ferme de nombreux bureaux de poste à travers la France, laissant les usagers dans la difficulté.

En 2015, 7 300 postes ont été supprimés, et de nombreux employés cumulent 2 fonctions. Les syndicats dénoncent depuis longtemps, les cadences infernales, la pression trop forte, le stress omniprésent.

Les conditions de travail se sont dangereusement dégradées.

Début de satisfaction

Pour l’instant, seul la CFDT, a exprimé sa pleine satisfaction. La direction de la Poste a apporté des propositions liées à :

  • La gestion du temps de travail
  • La mise en place d’une filière de facteurs remplaçants
  • La rénovation des locaux, pour améliorer la qualité de vie au travail

Ultime relecture le 23 janvier

Un nouveau texte sera transmis aux syndicats en début de semaine prochaine, avant une ultime séance de relecture le 23 janvier.