Un accord pour préserver des bureaux de poste sur l’ensemble du territoire

le maintien des bureaux de poste dans nos villages

publié le 17 janvier 2017

Après de sérieuses réserves sur le projet initial, le contrat de présence postale territoriale 2017-2019 a été signé par l’association des maires de France (AMF), l’état et la direction de la Poste, ce 11 janvier 2017.

Un financement en hausse

Une augmentation de plus de 2% par rapport au contrat de 2014-2016. 522 millions sur les trois ans, soit 174 millions par an, ce qui permettra de faire des efforts sur l’accessibilité numérique, la prise en compte de communes nouvelles ou encore l’encadrement des fermetures estivales.

Plus d’autonomie pour les départements

La dotation départementale relève désormais des commissions départementales de présence postale territoriales (CDPPT). Qui pourront engager les fonds afin de financer la mise en place des maisons de services au public (MSAP) qui accompagnent aujourd’hui  les usagers dans leurs démarches :

Emploi, famille, santé, retraite, énergie, logement..

Une fois sur place, vous êtes accueilli par un agent qui vous accompagne de différentes manières :

  • information sur vos droits ;
  • aide pour suivre vos paiements et vos remboursements, pour demander une attestation de carte vitale, faire une simulation de revenu de solidarité active (RSA), demander l’aide personnalisée au logement (APL), remplir les formulaires de la Caisse d’allocation familiale ou faire une déclaration sociale ;
  • accompagnement et prise de rendez-vous à la Caisse d’allocations familiales, la Caisse primaire d’Assurance maladie, la Mutualité sociale agricole, Pôle emploi, la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Assurance Retraite), La Poste et GRDF.

Fermeture estivale des bureaux de poste

La notion de « fermeture estivale », introduite dans ce nouveau contrat, défini une réglementation nouvelle. Les bureaux de poste, ne pourront fermer plus de 3 semaines pendant l’été. De plus une description de l’offre de services postaux accessible à proximité sera communiquée au maire. Et aujourd’hui grâce à l’offre numérique et la possibilité d’envoyer son courrier en ligne avec service-courrier.fr propose une solution alternative à la désertification postale.